LMSE

LMSE : quelles suites judiciaires ?

Conférence de presse vendredi 16 octobre.

3assos lmse

Lire la suite

Le bitume pour tout horizon

3asso

Communiqué                                                                      jeudi 5 mars 2015

 

Sud-Est : le bitume pour tout horizon

Toulouse Métropole s’apprête à ouvrir la LMSE aux voitures

 

La Liaison Multi-modale Sud-Est (LMSE) a été inaugurée en 2013 et relie le terminus du métro de Ramonville à St Orens de Gameville. Celle-ci a été réalisée sur la base d’un protocole d’accord conclu en 2008 entre nos trois associations et Toulouse Métropole. Ce protocole d’accord, rédigé conjointement, stipule notamment que « le Grand Toulouse s'engage [...] à dédier le pont reliant le site de l’Aérospace Campus au complexe scientifique de Rangueil exclusivement aux transports en commun, aux piétons et aux autres modes doux de déplacement. En conséquence, le pont en cause ne comportera pas de voie ouverte à la circulation générale ni de voie d’accès à celle-ci ».

Lire la suite

Manifestation LMSE du 11 Octobre 2014

Très beau temps ce samedi matin pour une balade à vélo ! Deux pieds 2 roues avait mobilisé un nombre important de ses adhérents avec une cinquantaine de personnes présentes. Les amis de la terre et Veracruz n'étaient pas très représentés ce qui était dommage.

Après l'arrêt au second point de rendez-vous devant le CNES nous sommes montés sur le pont pour le faire connaître à ceux qui ne l'avaient jamais vu et pour prendre quelques photographies de groupe.

Les manifestants se sont ensuite dispersés et certains sont aller manger ensemble pour continuer ce moment convivial.

En attendant les futurs avancements de l'affaire, pensez aux transports doux pour vous déplacer !

Marlène Kleffert

Présidente de Veracruz


Pétition et flyer pour la manifestation du 11 octobre (LMSE)

Bonjour à tous, comme promis dans le compte-rendu de la rencontre bimensuelle de lundi voila le lien vers la pétition objectif 5000 signatures, et ci-dessous le texte de celle-ci.

Voici le communiqué de presse associé:

Communique 2p2r veracruz atmp petition manif sept 2014communique-2p2r-veracruz-atmp-petition-manif-sept-2014.pdf (215.01 Ko)

Ainsi que le tract qui sera distribuée pour ramener des personnes à la manifestation du samedi 11 octobre 2014 contre l'ouverture de la LMSE aux voitures individuelles.

Tract oct14tract-oct14.pdf (1.24 Mo)


Pour un rééquilibrage en faveur des modes actifs et transports en commun à Toulouse.

Non à l’ouverture de la Liaison Multi Modale Sud-Est (LMSE) aux voitures !

 

A l’attention de Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, et de Jean-Michel Lattes, président de Tisséo et Vice-président de Toulouse Métropole en charge des transports.

 

Messieurs,

 

L’usage des modes actifs (marche à pied, vélo) et des transports en commun est bénéfique pour tous. A une époque où les pics de pollutions sont réguliers, où le pouvoir d’achat baisse, où la sédentarité devient un problème de santé publique et où les encombrements de la rocade sont quotidiens, ceux-ci apportent de réelles solutions.

 

La voiture représente aujourd’hui 80% des déplacements mécanisés, montrant qu’un rééquilibrage en faveur des modes actifs et des transports en commun est plus que jamais nécessaire et urgent !

 

Malheureusement, les première mesures que vous avez prises depuis votre élection ne vont pas dans ce sens puisque vousparlezd’un rééquilibrage en faveur de la voiture individuelle.

 

En particulier, l’ouverture de l’ensemble de la liaison multi-modale Sud-Est (LMSE) aux voitures serait une incitation à l’usage de la voiture avec toutes les conséquences négatives liées (pollution, insécurité routière), et qui, en amenant plus de 11 000 véhicules par jour, provoquera une asphyxie du campus scientifique et une saturation complète de la zone.

De plus, nous vous rappelons que Toulouse Métropole a signé en 2008 avec les associations vélo, les amis de la terre et Véracruz un protocole transactionnel stipulant que « le Grand Toulouse s'engage [...] à dédier le pont reliant le site de l’Aérospace Campus au complexe scientifique de Rangueil exclusivement aux transports en commun, aux piétons et aux autres modes doux de déplacement. En conséquence, le pont en cause ne comportera pas de voie ouverte à la circulation générale ni de voie d’accès à celle-ci ».

 

Nous vous demandons donc un changement de la politique des transports donnant la priorité aux modes actifs et aux transports en commun.

Nous vous demandons de ne pas ouvrir l’ensemble de la liaison multi-modale Sud-Est (LMSE) aux voitures et de n’y faire aucun aménagement routier.


Marlène Kleffert

LMSE: les clés pour comprendre

Depuis quelques mois, un dossier ancien est revenu sur le devant de la scène à notre grand désespoir : celui de la Liaison Multi-modale Sud-Est (LMSE). Voici quelques éléments pour que vous compreniez mieux l’histoire de ce projet et la problématique à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui.


Acte I : 2005-2008 : le projet initial, avec voitures et sans triton marbré

Le projet initial de LMSE date de presque 10 ans. Conçu sous le premier mandat de JL Moudenc, celui-ci a pour objectif de desservir le Sud-Est de Toulouse en reliant le terminus du métro à Ramonville à St-Orens de Gameville, en passant par le campus scientifique de Rangueil (CNES, ENAC), mais en évitant la fac de science. Le projet comporte une voie de bus en site propre dans les deux sens, des trottoirs et des pistes cyclables, ainsi qu’une voie routière. Point d’achoppement, le projet doit créer un nouveau pont sur le canal du midi, couper des arbres et passer à travers une zone humide abritant une espèce protégée, le triton marbré, qui voit ainsi son habitat menacé. Les projections de circulation sur ce pont font état de 11 000 véhicules par jour.

Les associations sont immédiatement vent debout contre ce projet dans sa forme initiale : le nouveau pont sur le canal du midi va défigurer le patrimoine mondial de l’UNESCO, détruire une zone humide, le tout en privant l’université d’une desserte en transports en commun dont elle aurait bien besoin. L’ouverture aux voitures sur l’ensemble du parcours va créer un aspirateur à voitures qui trouveront là un nouvel accès traversant pour aller vers le métro, alors que le campus est déjà saturé de voitures. Veracruz, l’association étudiante qui gère le sentier nature de la zone humide, les amis de la terre et l’association vélo sont les porte-drapeaux de cette lutte, entraînant dans notre sillage de nombreux comité d’entreprises des entreprises riveraines, ainsi que des appuis politiques au sein de l’opposition, mais également auprès du maire de Ramonville qui n’est autre que… Pierre Cohen. Nous élaborons un contre-projet qui réutilise le pont Giordano Bruno pour la traversée du canal du midi, et qui ne crée pas de nouvelle liaison routière.

L’enquête publique se déroule et approuve le projet, avec néanmoins une grand réserve : celui-ci ne doit pas créer de nouveau pont sur le canal du midi ! Pourtant, les élus s’obstinent : le maire Jean-Luc Moudenc et le président de la commission transport du Grand Toulouse (ancêtre de Toulouse Métropole), Jean-Michel Lattes, ne bougent pas d’un pouce. Nous décidons donc de porter l’affaire devant les tribunaux, en nous appuyant notamment sur la réserve de l’enquête publique. Nous occupons également le terrain médiatique, multipliant les pétitions, les actions sur le terrain, les manifestations, les fêtes du vélo sur place…

Lors des élections municipales de 2008, la LMSE devient un enjeu politique, la liste menée par le candidat Pierre Cohen promettant de modifier le projet suivant nos propositions. La LMSE a peut-être bien coûté sa réélection à JL Moudenc, battu de seulement 1200 voix.


Acte II : 2008-2013 - le nouveau projet

Pierre Cohen élu, celui-ci tient parole en modifiant le projet suivant nos demandes. Mais en arrivant aux affaires, celui-ci découvre un « cadeau » laissé par son prédécesseur : JL Moudenc a signé entre les deux tours de l’élection municipale de 2008, alors que sa réélection s’annonçait très difficile, la commande d’un autre pont, celui-ci au dessus de la rocade, d'une grande largeur permettant la création de voies automobiles alors qu'il devait être ouvert uniquement aux bus, piétons et vélos dans la nouvelle version du projet !

Un acte mesquin, certes, mais malheureusement parfaitement légal, qui engage la collectivité et son successeur. Le Grand Toulouse a alors deux possibilités : casser le marché (avec le paiement de lourdes pénalités) pour repasser un marché public afin de faire construire un pont au gabarit plus petit (qui coûtera le même prix que le premier pont, le prix des matériaux ayant fortement augmenté entre-temps), ou faire construire le pont au gabarit initial (permettant donc le passage de 2 voies de voitures en plus des bus, vélos et piétons), mais en occupant la place disponible en élargissant les différentes voies et en plaçant du gazon.

Autre épine dans le pied du Grand Toulouse : le procès que nous avons lancé qui n’a pas encore été jugé sur le fond, mais qui gêne le lancement du projet. Le Grand Toulouse nous propose alors de signer un protocole d’accord : nous retirons notre action en justice en échange de l’engagement de modifier le projet suivant nos demandes.

Le pont au-dessus de la rocade nous pose problème : devons nous vraiment accepter ce pont trop grand ? Ne risque-t-on pas ultérieurement de voir ce pont ouvert aux voitures ? Nous décidons donc de verrouiller ce point juridiquement en le faisant porter au protocole d’accord :

« le Grand Toulouse s'engage [...] à dédier le pont reliant le site de l’Aérospace Campus au complexe scientifique de Rangueil exclusivement aux transports en commun, aux piétons et aux autres modes doux de déplacement. En conséquence, le pont en cause ne comportera pas de voie ouverte à la circulation générale ni de voie d’accès à celle-ci ».

Le protocole signé, les travaux sont lancés et la LMSE est inaugurée en 2013, conformément aux modifications demandées. Certes, la piste cyclable n’est pas fabuleuse, et nous devons encore procéder à des visites sur le terrain avec les élus et les techniciens pour procéder à des améliorations. Mais cette nouvelle liaison fonctionne bien, crée une nouvelle voie pour les cyclistes, et surtout est desservie toutes les 4 minutes aux heures de pointes par un bus avec desserte de la faculté. Le dossier semblait donc clôt, jusqu’à l’acte III…


Acte III : 2014 - on prend les mêmes et on recommence !

On ne pourra pas accuser JL Moudenc de nous prendre par surprise : son programme électoral comportait l’ouverture de la totalité de la LMSE aux voitures pour « enfin lui rendre son utilité ». Et oui, des vélos, des piétons et des bus, ce n’est pas très utile ! JL Moudenc et JM Lattes revenus aux commandes, ceux-ci se dépêchent de fanfaronner dans la presse en juillet 2014 que la LMSE sera ouverte aux voitures avant la fin de l’année, « la décision politique étant prise »…

Ils ont la mémoire bien courte sur ce dossier, nos politiques, et nous la leur avons rafraîchie bien vite, en signant un communiqué commun à nos trois associations (voir dans ce journal). D’un point de vue juridique, notre dossier est inattaquable. Si Toulouse Métropole veut faire passer des voitures sur le pont de la rocade, quelque soit la manière de faire et le nom du projet, elle rompt le protocole transactionnel et perd automatiquement la procédure juridique qui en découlera.

Mais il faut également gagner la bataille médiatique : en montrant que les citoyens sont déterminés et souhaitent une politique donnant une véritable priorité aux transports en commun et aux modes actifs, nous pouvons infléchir les projets qui se mettent en place.

L'ouverture de l'ensemble de la LMSE aux voitures serait une incitation à l’usage de la voiture avec toutes les conséquences négatives liées (pollution, insécurité routière), et qui, en amenant plus de 11 000 véhicules par jour, provoquera une asphyxie du campus scientifique et une saturation complète de la zone.

Combattons ce projet : signez la pétition, participez à la manifestation du 11 octobre, faites circuler l’information, mobilisons-nous !

Florian Jutisz pour 2 pieds 2 roues.


Manifestation Ligne Multimodale Sud Est

3asso

Des nouvelles sur le sujet de la Ligne Multimodale Sud Est.

Suite au rendez-vous avec notre avocate nous avions émis l'idée d'une manifestation début septembre. Mais le Conseil Administratif de l'association 2 pieds 2 roues (2p2r) ayant préféré repousser cette date elle aura lieu le 11 octobre. Ce délai permettra à chacun de mieux préparer la manifestation et de mieux diffuser l'information.

Le thème de la manifestation devrai également s'élargir au-delà du dossier de la LMSE. Celui-ci serait accés "politique des transport" en demandant à ce que la priorité soit portée sur la marche à pied, le vélo et les transports en commun.

Pour ce qui est de l'organisation, la manifestation pourrait partir de la place du Capitole le samedi 11 octobre à 10h30, parcourir une partie de l'hyper-centre à pied, puis mettre le cap à vélo vers la LMSE qui pourrait servir d'illustration au besoin d'une discution avec les citoyens de leur envie en terme de transport.

L'association 2 pieds 2 roues étant rompus à l'exercice, ils seraient chargé du gros de l'organisation (rédaction et impression des tracts, rédaction d'un article journalistique, déclaration de la manifestation en préfecture, préparation et encadrement du parcours). Il faudra en revanche que Veracruz diffuse l'information via nos réseaux et les tracts.

Donc n'hésitez pas à en parler autour de vous et à vous informer sur le sujet! 

Nous allons également tenter un dialogue avec l'Université et les structures situées entre l'UPS et le pont afin de recueillir au moins leurs avis si ce n'est leur soutient sur le sujet. Si vous êtes motivé pour vous impliquer sur ce sujet n'hésitez pas à nous envoyer un email et à venir aux rencontres bimensuelles de l'asso (la première est demain 18h au sentier).

A bientôt!

Marlene

LMSE: rendez-vous avec l'avocate

     Aujourd'hui, lundi 21 juillet 2014, je me suis rendue avec le vice-président de l'association « 2 pieds 2 roues » au cabinet de l'avocate Alice Terrasse qui avait suivi le dossier Ligne Multimodale Sud Est il y a quelques année. Nous voulions avoir un avis judiciaire sur ce retour de la LMSE.

     Ce retour sur le devant de la scène s'est fait sans publication officielle mais c'est une mesure qui figurais dans le programme de JL Moudenc. C'est pourquoi l'association « 2 pieds 2 roues » a effectué une surveillance des actions de Toulouse métropole.

Il semblerais que les aménagement envisagés pour mettre en place les voies pour les voitures soit problématique vis a vis du protocole mis en place en 2008 ce qui va nous permettre de contrer ce changement de ton de Toulouse métropole.

     Avec « 2 pieds 2 roues » nous avons envisagé une manifestation début septembre qui reste à organiser, alors n'hésitez pas à nous contacter si vous vous sentez partant dans ce combat !

     Il va également être très important de communiquer autour de nous pour réunir le plus de personnes possible et faire poids !

Mais pas seulement vers les particuliers ! Il nous faudra convaincre l'université et les autres institutions qui pourront s'opposer à un surplus de trafic et à de nouveaux bouchons à leur sortie. Nous devront donc avoir un négociateur engagé dans nos rangs !

A bientôt j'espère et n'hésitez pas à nous signaler votre motivation sur le sujet !


LMSE: les liens vers les publications journalistiques

Vous pourrez retrouvé ci-dessous l'article de la voix du midi puis le communiqué de presse de "2 pieds 2 roues", "les amis de la terre" et "Veracruz" et l'article de la dépêche du midi afin de suivre la chronologie des évènements:

http://www.voixdumidi.fr/les-voitures-vont-pouvoir-circuler-sur-toute-la-voie-multimodale-lmse-entre-ramonville-et-saint-orens-59602.html

http://toulousevelo.free.fr/IMG/pdf/Communique_2P2R_-_LMSE_-_juillet_2014.pdf

http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/11/1916638-les-autos-rallument-le-debat-sur-la-lmse.html


LMSE : le protocole transactionnel signé avec Toulouse Métropole

L’intégralité des documents du protocole transactionnel signé avec Toulouse Métropole concernant la modification du projet de LMSE et l’arrêt des procédures juridiques

Vous trouverez sur cette page :
- le protocole transactionnel signé avec le Grand Toulouse (ancien nom de Toulouse Métropole)
- la délibération donnant pouvoir au représentant du Grand Toulouse de signer le protocole
- les délibérations des CA des amis de la terre, Veracruz et Association Vélo autorisant la signature du protocole.

Le protocole spécifie notamment : « Le grand Toulouse s’engage (...) a dédier le pont reliant le site de l’Aérospace Campus au complexe scientifique de Rangueil exclusivement aux transports en commun, aux piétons, aux cycles et autres modes doux de déplacement. En conséquence, le pont en cause ne comportera pas de voie ouverte à la circulation générale ni de voie d’accès à celle-ci »


délibération-GT

délibération-atmp

délibération-vélo

délibération-Veracruz

protocole_LMSE


Liaison Multimodale Sud Est : la nouvelle majorité veut passer en force,Toulouse Métropole bafoue les règles du droit

La Liaison Multimodale Sud Est (LMSE) relie le terminus du métro de Ramonville à St Orens. Le tracé actuel, qui donne la priorité aux transports en commun et aux modes actifs, est le résultat d'un compromis entre Toulouse Métropole et les associations 2 pieds 2 roues, les Amis de la Terre et Veracruz. Le tracé initial, dessiné sous le premier mandat de JL Moudenc, était ouvert aux voitures sur l'ensemble de son parcours, créait un pont sur le Canal du Midi et traversait une zone naturelle abritant des espèces protégées. 

 

En 2008, le Grand Toulouse (ancien nom de Toulouse Métropole) s'est engagé à modifier son tracé, ne pas créer de pont sur le canal du midi, et à ne pas ouvrir certaines sections aux voitures, en particulier le pont au dessus de la rocade qui reste réservé aux bus et modes actifs. Le Grand Toulouse a ainsi délibéré et signé un protocole transactionnel avec les trois associations, en échange d'un retrait de la procédure lancée auprès du tribunal administratif. Ce document est disponible en ligne (voir lien en fin de communiqué). 

 

Le protocole transactionnel spécifie notamment que « le Grand Toulouse s'engage [...] à dédier le pont reliant le site de l’Aérospace Campus au complexe scientifique de Rangueil exclusivement aux transports en commun, aux piétons et aux autres modes doux de déplacement. En conséquence, le pont en cause ne comportera pas de voie ouverte à la circulation générale ni de voie d’accès à celle-ci ». 

 

Pourtant, dans une interview donnée a la voix du midi le 30 juin 2014, JM Lattes, président de la commission transports à Toulouse Métropole, annonce que des travaux permettant d'ouvrir l'ensemble du parcours de la LMSE aux voitures pourraient être lancés dès le mois de septembre 2014. Cette annonce est un véritable passage en force qui bafoue le droit et rompt le protocole transactionnel. 

 

Nous demandons à Toulouse Métropole de ne pas réaliser cet aménagement et de respecter ainsi son engagement juridique. 

 

Les Amis de la Terre, Veracruz et 2 pieds 2 roues rappellent leur attachement à une politique donnant une véritable priorité aux transports en commun et aux modes actifs. L'ouverture del'ensemble de la LMSE aux voitures serait une incitation à l’usage de la voiture avec toutes les conséquences négatives liées (pollution, insécurité routière), et qui, en amenant plus de 11 000 véhicules par jour, provoquera une asphyxie du campus scientifique et une saturation complète de la zone. 

 

 

Pour plus d'informations, contacter : 

Sébastien BOSVIEUX, président 2 pieds 2 roues, tél : 06 02 36 23 81 

Sébastien SAJAS, président Amis de la terre Midi-Pyrénées, tél : 07 81 90 49 93 

Arthur AVILEZ, président Veracruz, tél : 06 59 04 90 62 

 

Lien vers le protocole transactionnel : http://toulousevelo.free.fr/spip.php?article734 

 

2 pieds 2 roues (ex-Association Vélo) 

5, avenue Collignon 31200 Toulouse http://toulouse.fubicy.org 

 

Les Amis de la terre Midi-Pyrénées 

36 rue Bernard Mulé 31400 Toulouse http://amisdelaterremp.free.fr 

 

Veracruz 

DVE - Université Paul Sabatier, 118 route de Narbonne 31062 Toulouse Cedex 9 

http://veracruz.over-blog.net

Liens vers le communiqué (PDF)

Ouverture de la LMSE : le 11 mars !

Enfin, la LMSE ouvrira le 11 mars prochain !

De Revue de Presse LMSE

Des bus circuleront au coeur du campus. C'est un vieux projet de Veracruz, cette LMSE pour Liaison Multimodale Sud-Est ! Elle a énormément mobilisé l'association de 2006 à 2009 avec de nombreuses manifestations aux côtés des Amis de la Terre Midi-Pyrénées et de l'association Vélo Toulouse pour d'une part protéger le Sentier Nature et ses espèces protégées (La salamandre tachetée qui est l'emblème de Veracruz, le triton palmé, le marbré), le Canal du Midi classé au partimoine mondial de l'humanité et également pour offrir une desserte en transport en commun digne de ce nom au coeur du campus.

 

Les évènements marquants du dossier :

Novembre 2005 : Première version de notre dossier (il y en aura 7).

Janvier 2006 : Mise en place de la pétition pour demander la révision du tracé sur la portion complexe-scientifique-UPS.

Du 12 Juin au 12 Juillet 2006 : Enquête d'utilité Publique. Affiche enquête LMSE 

Jeudi 19 octobre 2006 : Le Fil de l'Expression Citoyenne.
RDV au bord du Canal en face du Sentier Nature de Veracruz, 
entre le pont de l’Avenue du Colonel Roche (Université P. Sabatier et Complexe scientifique de Rangueil) et le Pont de l’Avenue Pierre Georges Latécoère (en limite de Ramonville) pour une action symbolique :

 

20061127-TOU-LMSE.jpg

25 Novembre 2006 : Conclusion de l'enquête publique en notre faveur.
Le Commissaire enquêteur à la déclaration d'utilité publique de ce projet vient de rendre public son rapport donnant un avis favorable au projet, à ceci près que ses réserves vont totalement dans notre sens : pas de nouveau pont sur le Canal, la LMSE devra passer par la fac.

Suivent deux années d'actions diverses pour que ces conclusions soit appliquées !

Dimanche 16 mars 2008 : Election de Pierre Cohen à la Mairie de Toulouse. Pierre Cohen s'est engagé à arréter les travaux de la LMSE et de tout remettre à plat notamment durant les assisses de la mobilité.

Lundi 7 juillet 2008 : Vote du Grand Toulouse pour modifier le projet de la LMSE

16 décembre 2008 : Le CA de l'UPS autorise les études de la variante 3 du tracé sur le campus ! Il s'agit de tracé que Veracruz préconisait depuis Février 2006 ! On y est arrivé !

 

Retrouver tous les documents et l'historique de cette aventure citoyenne dans la page spécial LMSE.

Avancement des travaux de la LMSE

DSC_0041.JPG

Travaux de la LMSE devant le Sentier Nature

 

 La haie de cyprès qui délimite le Sentier Nature de la route a échappé de peu à la destruction. Heureusement un accord a été trouvé entre Veracruz, l'UPS, l'entreprise qui réalise les travaux et le Grand Toulouse.

 

Les travaux de la LMSE avancent à grands pas sur le campus comme vous pouvez le voir sur les photos de notre picassa.

Travaux : LMSE

Les travaux de la LMSE sur notre campus ont maintenant bien démarré en commençant par les alentours du pont Giordano Bruno. Il se poursuivront dans quelques mois sur toute la voie longeant les bâtiments U4, U3 et U2 jusqu'au terminus de la ligne B du métro "Ramonville" en longeant le RU2 et le Sentier Nature. Le plus gros des travaux devraient être achevé pour la rentrée de septembre 2011 avec une fin des travaux prévue en octobre et une mise en service avant la fin de l'année.

Contribution de Veracruz, LMSE, Enquête publique

LMSE – TRONÇON UNIVERSITE – TOULOUSE

Consulter la contribution de Veracruz à l’enquête d’utilité publique

L’association Veracruz se félicite de voir présenté à enquête publique le tracé qu’elle avait proposé en juillet 2006 lors de la première enquête publique. Rappelons que ce nouveau tracé de la LMSE dans l’université permet à la fois de préserver les zones boisées, au sud du campus, et le Canal du Midi ainsi que de desservir le cœur du campus universitaire.

(image extraite du dossier d'enquête publique)

Plan général

Enquête publique LMSE 2

Le tracé proposé par Veracruz en février 2006 pour préserver le Sentier Nature et désservir l'UPS

se présente 
d
u 31 mai au 30 juin 2010, à enquête publique :
Une réunion publique se tiendra le mercredi  2 juin 10h à l'auditorium de l'UPS.
Pour toutes questions ou observations vous pouvez contacter le Grand Toulouse :

EUP 2

Travaux sur les avenues Colonel Roche et Edouard Belin

Travaux sur les avenues Colonel Roche et Edouard Belin à partir de la fin du mois de janvier pour la réalisation de la Liaison Multimodale Sud-est.

Des travaux de voirie seront réalisés sur les avenues Colonel Roche et Edouard Belin dans le complexe scientifique de Rangueil, à partir de la fin du mois de janvier,  pour une période d’environ douze mois.


Afin de réduire la gêne occasionnée pour les usagers, les travaux seront réalisés sans coupure de la circulation et les accès riverains seront maintenus pendant toute la durée du chantier.


En raison des travaux sur l’avenue Edouard Belin, la ligne de bus 68 ne desservira plus l’arrêt CNES FIAS situé au niveau du rond point en face du CNES, de fin janvier à avril 2010. Les usagers devront utiliser l’arrêt ENAC, situé au niveau du giratoire de l’ENAC.


Pour rappel, la Liaison Multimodale Sud-est est une nouvelle voie, sous maîtrise d’ouvrage du Grand Toulouse et de Tisséo, destinée à améliorer les liaisons inter quartiers du secteur Sud-est de la communauté urbaine. Elle reliera Quint- Fonsegrives à la station de métro de Ramonville.

 

 

 Service accueil information (S.A.I.)

Direction de la vie du campus

Université Paul Sabatier Toulouse III

118 route de Narbonne - 31062 Toulouse Cedex 9

Tél. : 05 61 55 62 62 88 45 - Fax  : 05 61 55 75 94

accueil@adm.ups-tlse.fr

Des bus à l’intérieur du campus !

Des bus autour du campus, cela existe déjà mais aucun ne franchit les barrières pour venir desservir au plus prés nos bâtiments d’enseignement et de recherche. Cela devient un réel problème pour ceux qui sont les plus éloignés du métro comme l’UFR SVT où bien encore les logements « Les Intégrales » situés à l’extrême Sud-Est du campus, à plus d’un kilomètre du métro. La commission Vie et Aménagement du Campus animée par François Dedieu travaille donc depuis un an pour apporter des réponses à ce problème de desserte interne. L’idée étant d’offrir un service de transport en commun afin de réduire la part de la voiture particulière dans nos vies quotidiennes. Cette action s’inscrit dans une démarche plus large de développement durable, suite à la signature de la Charte « Vers un campus durable » votée par l’université en Janvier 2009.

Trois projets pour les transports sont en cours :

Le premier concerne la desserte interne du campus par des lignes de bus existantes (par exemple la ligne 88 ou 68). L’idée est de faire circuler un bus sur le boulevard périphérique du campus avec la création de six arrêts de bus au niveau de l’UFR MIG, de l’IUFM,  des logements « Les Intégrales », du RU2,  du LNCMP (déjà existant pour les lignes 51, 68 et 108), devant l’ex-ENSIACET et entre le tripode A et la BU.  Pour cela, des essais bus ont eu lieu avec Tisséo afin d’étudier le parcours (Voir photo). Il s’avère que quelques aménagements doivent être réalisés au niveau des dos-d’âne, de certains virages et des barrières d’accès afin de permettre le passage des bus. Ces aménagements devraient être réalisés par le SGE (Service de  Gestion et d’Exploitation) courant 2010 pour une mise en service de la desserte bus pour la rentrée 2010.

Un autre gros dossier occupe la commission. Il s’agit de la LMSE (Liaison Multimodale Sud-Est) qui est un projet de bus en site propre qui doit passer sur notre campus. Ces voies de bus doivent emprunter le pont Giordano Bruno puis poursuivre sur la voie longeant les bâtiments U4, U3, passer devant le RU2, l’UFR SVT puis continuer tout droit jusqu’à la station de métro Ramonville. Une phase de concertation s’est déroulée au printemps 2009, le dossier d’enquête publique est en cours d’élaboration et plusieurs scénarios vous seront présentés lors de l’enquête publique début 2010. La mise en service est prévue pour fin 2011. Rendez-vous sur le site du Grand Toulouse pour plus d’informations. Vous pouvez retrouver tout l’historique de ce projet et tous les documents de la première enquête publique de 2006 sur le site de l’association Veracruz.

Enfin, la commission souhaite également mettre en place un programme plus large pour les transports sous la forme d’un PDE (Plan de Déplacement d’Établissement, ou PDUPS) en partenariat avec Tisséo et TER.  En favorisant les modes de transports les moins polluants, il permettra de répondre aux objectifs de sécurité et de confort des déplacements vers et sur le campus et de réduction des émissions de CO2 auxquelles nous nous sommes engagés avec le protocole de Kyoto et bientôt, espérons-le, celui de Copenhague.

Pour contacter la commission, envoyez vos e-mails à qualitevie.ups@univ-tlse3.fr

Julien Salva

Commission Vie et Aménagement du Campus


Cet article doit paraître sur le site de l'UPS mais le service qui en a la charge n'est pas au rendez-vous ! 

Concertation LMSE

Depuis le temps que nous l'attendions, voici qu'arrive enfin la LMSE sur notre campus.
Ce bus en site propre marque la volonté de la mairie de Toulouse, du Grand Toulouse et de l'Université de privilégier les transports en communs et construire enfin l'université du 21ième siècle déjà bien entamé ! Elle participe à l'effort planétaire de diminution des gaz à effet de serre et nous propose un campus rénové, favorisant les alternatives à la voiture et donc plus de place aux piétons et aux cyclistes, pour moins de bruit et moins de pollution.

Elle est le résultat de l'acharnement de Veracruz, des Amis de la Terre Midi-Pyrénées et de l'association Vélo Toulouse pour préserver le canal du midi et les zones boisées face à l'ancien tracé de la LMSE qui évitait soigneusement la desserte du campus. Le tracé proposé aujourd'hui correspond à celui que nous proposions dès février 2006.
Voir page LMSE (historique, revue de presse, ...)

Nous vous invitons donc à nous rejoindre et à participer à cette concertation dont le point fort sera la réunion publique du 22 avril à 17h à l'auditorium (bâtiment administratif).

Une enquête d'utilité publique suivra au cours de l'année 2009, pour une mise en service programmée en 2011 avec le reste du projet de LMSE jusqu'à l'entrée de Quint-Fonsegrives.

L'UPS donne un avis favorable pour la LMSE !

Je crois que l'on peut enfin souffler ! Depuis 3 ans que Veracruz participe de très près à ce dossier, on y est arrivé ! C'est la variante 3 du projet qui a été retenue par le CA de l'UPS. 

Historique : Rappelons que c’est grâce à l’action de Veracruz ces 3 dernières années, avec l’aide des Amis de la Terre Midi-Pyrénées et de l’Association Vélo Toulouse, que la LMSE doit aujourd’hui passer sur notre campus. Initialement le projet qui comportait des voies de voitures en plus des voies de bus devait ravager les zones boisées dont le Sentier Nature de l’université et traverser le Canal du Midi par un nouveau pont. Lors de l’enquête d’utilité publique en juillet 2006, Veracruz a proposé un tracé alternatif à la LMSE qui correspond aujourd’hui à la variante 3 qui a été retenue par le CA de l'UPS. Le Grand Toulouse a également abandonné les voies voitures du projet sur le complexe scientifique.

Il ne reste plus qu'au Rectorat (propriétaire des terrains) à trancher définitivement la question !


Tout cela vaut bien un arrêt de bus au nom de "Veracruz" non ! Où "Sentier Nature" ! De toute façon, c'est une excellente nouvelle ! 


En avant première une image extraite du dossier présenté par Tisséo lors du CA du 16 décembre, qui donne une idée du projet passant entre le RU2 et le U2 !

La LMSE au CA de l'UPS mardi prochain !

Le 16 décembre, le Conseil d'Administration de l'UPS
doit faire connaître son choix de tracé pour la LMSE sur le campus.

Depuis novembre 2005, Veracruz a suivi ce dossier, en rejetant le premier tracé qui devait passer sur le Sentier Nature, en proposant un tracé alternatif à l'enquête publique qui fût retenu par le commissaire enquêteur. Après  3 ans de travail, 7 versions de dossier LMSE, beaucoup de réunions, 4 manifestations vélo, des affiches, des tracts, une conférence, des stands d'information, mardi prochain sera un tournant majeur pour ce dossier avec l'adoption du tracé proposé par Veracruz pour la première fois en janvier 2006.

Nous attendons ce vote avec impatience !

Pour tout savoir sur la LMSE suivez le lien.

Laisser rentrer les bus sur le campus !
envoyé par Homer8956